Notre chauffage écologique

Marcel Morandi a rejoint l’administration de notre coopérative en 2018. En raison de ses connaissances en la matière, il a pris la responsabilité du chauffage de nos appartements. Durant un entretien, il nous explique le fonctionnement du système et nous rappelle les points importants à respecter en tant qu’habitantes et habitants de la coopérative.

Pouvez-vous nous décrire comment nos appartements sont chauffés ?

Les cinq immeubles de notre coopérative sont raccordés à la centrale de chauffage urbain d’AEK, qui se trouve juste à côté de la sortie d’autoroute. Ainsi, notre coopérative ne dispose plus de propres installations de chauffage.

Le bâtiment le plus récent à la route d’Orpond 64 à 68 dispose d’un chauffage au sol, les autres sont équipés de radiateurs.

Pourquoi la coopérative est-elle passée de son propre chauffage central à un système de chauffage urbain ?

Raccordés au chauffage urbain, nous ne disposons plus de nos propres installations, ce qui nous épargne les coûts d’entretien et du ramoneur. Par ailleurs, nous pouvons utiliser autrement les espaces qui abritaient les chaudières avant, par exemples comme garages à vélos ou comme carnotzet.

Plus le nombre d’immeubles raccordés à un système de chauffage urbain augmente, plus les coûts baissent. Notre centrale chauffe également les écoles de Battenberg et de Geyisried ainsi que d’autres immeubles.

J’ai d’ailleurs visité la centrale. On y trouve deux énormes chaudières, qui sont constamment alimentées de copeaux de bois suisse.

Les copeaux de bois sont-ils plus écologiques que d’autres systèmes de chauffage ?

Absolument ! Les copeaux sont produits à partir de bois, d’énergie solaire emmagasinée, en fait. Le bois est renouvelable et neutre en CO2. Cela signifie que lors de sa combustion, le bois émet uniquement la quantité de CO2 que l’arbre a absorbé durant sa croissance. C’est donc nettement plus écologique et durable qu’un chauffage à gaz. Notre centrale est alimentée de copeaux produits exclusivement de bois suisse, ce qui réduit également l’empreinte écologique par rapport au bois importé.

Les frais de chauffage ont sensiblement augmenté ces dernières années, faut-il s’attendre à ce que ça continue ?

Bonne question ! Nous sommes actuellement en train de nous pencher sur la question de savoir comment optimiser notre chauffage et comment garder le contrôle sur les frais.

Quelles sont les points de repère pour le chauffage dans notre coopérative ?

Les immeubles de la coopérative sont équipés de capteurs thermiques. Les capteurs à l’extérieur mesurent la température ambiante et aident à régler la centrale de chauffage. Nos immeubles sont chauffés à partir d’une température extérieure d’environ 16 °C à 18 °C.

La centrale ne nous apporte pas seulement de la chaleur en hiver, mais produit également notre eau chaude. C’est pourquoi elle marche 24 heures par jour, tout au long de l’année.

Que devons-nous prendre en compte durant la période de chauffage en tant qu’habitants de la coopérative ?

Il est essentiel d’aérer les appartements en courant d’air entre trois et cinq fois par jour, pendant dix minutes au maximum. Il ne suffit pas juste d’ouvrir une fenêtre de temps en temps, mais vraiment de faire des courants d’air. Ceci permet de prévenir les moisissures, ce qui a déjà posé des problèmes dans un certain nombre d’appartements.

Évitez aussi de laisser ouvertes les fenêtres basculantes.

En ce qui concerne le réglage des radiateurs, vous trouverez des conseils utiles sous www.infomaison.ch, dont un tableau de référence pour économiser de l’énergie en chauffant. Il est ainsi recommandé de maintenir une température d’environ 22 °C dans le salon et les salles de bain, ce qui correspond à un 3 ou 4 au thermostat. Une température de 17 °C à 18 °C est l’idéal pour les chambres à coucher, à savoir un 2 au thermostat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.